Club de Marche de Monthey (CMM) - LOGO

A propos du CMM, présentation, fondation, palmarès et historique

Présentation

Le Club de Marche de Monthey (CMM) est une société sans but lucratif, membre de la Fédération Suisse d'Athlétisme (Swiss Athletics), de la Fédération Valaisanne d'Athlétisme (FVA-WLV) et de la Fédération Suisse de Marche (FSM / Swisswalking.org).

Le CMM est composé de membres actifs marcheurs, non marcheurs et d'honneurs (75 membres en 2013). Les organes de l'association sont le comité de 5 à 7 membres, 2 vérificateurs et l'assemblée générale convoquée chaque début d'année.

Les marcheuses et marcheurs du club ont marqué le monde du sport régional, national et international. Qui n'a pas entendu parler des exploits de Jean-Daniel Marclay ou de son cousin Sylvestre Marclay, pour ne citer qu'eux. Titres nationaux, records, sélections en équipe suisse... le palmarès du club est riche.

Les premières années du CMM

La fondation en 1965

L'idée de fonder un club est née à la suite du passage à Monthey du Tour de Romandie à la marche (TRM).

Sur l'initiative de quelques mordus, la première réunion s'est tenue le 4 août 1965, au Café du Simplon. Le comité constitué ce jour-là se composait de Simon Girod, président, André Cottet †, vice-président, André Tornay †, secrétaire, Michel Bussien † et Pierre Chevalley †, membres. Ils ont été rejoints par la suite par André Massy et Rémy Bressoud.

Acte de fondation 1965

Un appel est alors lancé aux marcheurs potentiels et les sept premiers membres se sont inscrits le 11 août 1965. Une assemblée générale est organisée le 15 septembre 1965 au Café du Midi. Un championnat suisse des juniors et le 1er Grand Prix de Monthey se déroulent le 2 octobre 1965.

En comité le 25 novembre 1965, André Cottet est nommé président. Le club met en place avec la commune l'organisation des Brevets scolaires, établit les statuts (approuvés en 1966) et organise des compétitions pour licenciés. Le CMM compte alors six marcheurs avec licences. Il est affilié à la Fédération suisse de marche amateur (FSMA).

Historique

Dès les débuts, en 1965, le Club de Marche de Monthey (CMM) est très actif. Les premiers membres se sont inscrits le 11 août 1965: Jean-Daniel Marclay, André Massy, Pierre-André Raboud, Simon Raboud, Michel Reymond, Bernard Veuillet, et un Marclay de Val d’Illiez. D’autres ont suivi en septembre (Simon Girod et Marc Monnay) et les premières licences ont été établies aux noms d’André Tornay et Michel Pot.

A partir de 1966, les Montheysans s’illustrent aux championnats de Suisse de la FSMA. Pierre Favez gagne le bronze sur 50km, Jean-Daniel Marclay l’argent sur 20km, Simon Raboud l’argent aux 100km et Marc Monnay le bronze sur 20km, l’argent sur 50km et l’or sur 100km.

Le dimanche 17 avril 1966 est organisé une "marche populaire" Monthey - Choëx et retour,
dont "le but est de redonner le gout d'une marche de promenade en ce siècle où tous les déplacements se font en véhicule à moteur", peut-on lire dans La Feuille d'avis du Valais à l'époque.

Sylvestre Marclay, alors écolier, participe au premier Brevet scolaire montheysan le 18 juin 1966. 105 enfants sont au rendez-vous de cette épreuve dont la finale suisse devait avoir lieu à Genève.

Les succès se poursuivent en 1967, année de la première édition de la course de côte Monthey – Champéry remportée par le Saint-Mauriard Marc Monnay. Avec Jean-Daniel Marclay, il apporte la victoire à la Suisse dans le match face au Luxembourg.

Licence d'André Tornay en 1965 [DR]

Débuts prometteurs

Au cours de l’année 1968, les athlètes du CM Monthey décrochent dix médailles nationales, dont cinq d’or. Jean-Daniel Marclay (cousin de Sylvestre) fut le premier Suisse à s’imposer sur le Tour de Romandie (330km en 33h). Les dirigeants coiffent plusieurs casquettes: Pierre Chevallay est vice-président, chronométreur, chef technique, entraîneur physique et… journaliste!  Les athlètes font connaitre le nom de Monthey à l’étranger avec des exploits en Belgique, France, Italie et aux Pays-Bas.

En 1970, Pierrot Chevalley, surnommé "Trompe la mort", accède à la présidence du CMM. Le bilan des années 1970 à 1980 est de quinze médailles (2 d’or, 4 d’argent et 9 de bronze) et... quatre présidents. Des saisons qui sont plus difficiles, après de premières années glorieuses. Jean-Daniel Marclay fut le premier Montheysan sélectionné pour la grande épreuve Strasbourg – Paris (abandon après 260km).

1971 marque une réorganisation dans la marche suisse: les marcheurs de la Fédération suisse de marche amateur (FSMA) se regroupent dès le 1er janvier sous la bannière de la Fédération suisse d’athlétisme, section marche (FSA). "La concurrence est devenue bien plus importante, avec des marcheurs suisses allemands de l'autre fédération", se souvient Sylvestre Marclay.

Le Club de Marche Monthey en 1980 [DR]

Le Club de Marche Monthey en 1980 [DR].

Première dame

Dix après sa fondation, le CMM compte une quarantaine de membres, dont douze licenciés. Ce n’est qu’en 1978 que la jeune Montheysane Christiane Udriot, sur les pas de ses enfants Christophe et Sylvie, reçoit la première licence accordée à une femme au sein du club.

La voie est ouverte aux féminines: Corinne Aviolat, Bettina Wohlgehaben, Monika Witschi, Suzy Darbellay, Claudine Brouchoud, Sandra Michellod, Laurence Perrin, Malika Bourgeois, Monika Leo, Annick Aviolat, Myriam Doyen, Assunta Leo, Isabelle Clerc, Samanta Guinchard et d’autres garnissent les rangs du club. En 1983, le CMM compte dix juniors femmes et dix écolières.

Durant les années 1980, les féminines décrochent plusieurs médailles en championnats et complètent celles des hommes. Pierre-Marie Cherix et Claudy Besse, espoirs juniors, occupent les classements officiels.

Le Club de Marche Monthey en 1985 [DR]

Le Club de Marche Monthey en 1985 [DR].

Une nouvelle ère

Motivé par l’arrivée du Genevois Louis Marquis en 1982, Sylvestre Marclay rafle seize médailles en six années et "Lou-Lou" règne chez les vétérans. Alors que le comité du club est plusieurs fois remodelé, une nouvelle ère s’ouvre avec de jeunes sportifs ambitieux.

En l’espace de dix ans, de 1986 à 1996, les athlètes du club chablaisien ont récolté pas moins de 53 médailles lors de championnats de Suisse, d’Europe ou du Monde! Le palmarès du CMM s’étoffe avec les performances des frères Olivier et Frédéric Bianchi, Claudine Brouchoud, Jérôme Genet, Sébastien Genin, Urbain Girod, Louis Marquis, Sandra Michellod, Laurence Perrin, Michèle Steiner, Jospeh Fosserat, Patrick Grandjean ou encore Sébastien Rieslé. En 1993 et 1994, l’élite vaudois Aldo Bertoldi sous le maillot montheysan a ramené en Valais quatre titres nationaux.

Chez les femmes, c’est Michèle Steiner qui prendra le relais dans les années 1990 avec des titres élites en Suisse et en Europe. En 1996 elle devient championne du monde sur 5 et 10km et championne d’Europe indoor en 1997. Murielle Dubey et Mathilde Pertuiset apportent les dernières médailles féminines à la société bas-valaisanne.

Dès 1997, Nicolas Perrier (jusqu’en 2007) puis Bruno Grandjean (jusqu’en 2010) dominent la marche athlétique suisse de vitesse et s’entrainent en vue de décrocher une ambitieuse qualification pour les Jeux Olympiques. Chacun, ils ont glané plus d’une vingtaine de médailles en championnats! Thierry Giroud a également contribué à la moisson de breloques. Pour ses 40 ans en 2005, le CMM comptait un groupe d’athlètes de 13 personnes.

En juin 2010, le championnat suisse de côte entre Massongex et Les Giettes s'est déroulé sous l'appellation "Mémorial Hervé Gontran", en souvenir du jeune marcheur disparu.

Du grand fond, des dirigeants et des records

Raymond Girod du CM Monthey [DR]Multiple champion de Suisse, Urbain Girod bat le record du Tour du lac Léman à la marche (170km en 19h21:23 au départ de La Porte-du-Scex direction Evian) en novembre 2006, sur les pas de son père Raymond. Mais Raymond Girod détient toujours le record historique du Tour du Léman, de Ouchy à Genève, en 18h55:36 pour 167km depuis novembre 1973. Cette performance lui a été définitivement attribuée, car effectuée dans l'autre sens et sur un tracé différent.

Urbain Girod participa à plusieurs Paris - Colmar, la plus longue marche d'endurance au monde: en 2006 en terminant 7e du parcours raccourci en "promotion", puis en 2007 (stoppé au 3/4), en 2008 (5e des 444km), en 2011 (arrêt après 360km), en 2012 (4e des 436km) et en 2014 (11e des 430km). En 2008, Sébastien Genin a marché sur le 293km de la "promotion" (10e).

Sur 100km, en côte, au Tour du Léman, entre Strasbourg et Paris (2 abandons: 180km sur 507km en 1977 et 204km sur 501km en 1978), Raymond Girod a marqué son temps. Décédé le 30 novembre 1998, le marcheur de grand fond est honoré par le CMM qui a créé en 1999 le Mémorial Raymond Girod  lors du traditionnel Grand Prix de Monthey.

Par le passé, les épreuves d’endurance ont attiré des marcheurs déjà cités ainsi qu'André Rouiller. Au fil des éditions, plusieurs Montheysans ont pris le départ des étapes du Tour de Romandie.

Hors des pistes et des routes, les membres du CM Monthey sont aussi actifs. D’anciens marcheurs n’ont pas hésité à occuper des fonctions de dirigeants: Frédéric Bianchi à la Fédération Suisse de Marche (FSM / Swisswalking.org) et comme juge international de l’IAAF, Michèle Steiner et Jérôme Genet auprès de la FSM, Daniel Pasche pour la Fédération Valaisanne d’Athlétisme (FVA), etc.

Le CM Monthey figure dans les tabelles des records suisses et meilleures performances d’athlétisme, avec plusieurs résultats dans diverses catégories et sur plusieurs distances.

Des épreuves réputées

Monthey a vu l'organisation de multiples épreuves

- Grand-Prix de la Ville de Monthey, depuis 1965
- course de côte Monthey - Les Giettes: en 1968 Monthey - Les Cerniers, 1972 Choëx - Les Cerniers, 1993 Choëx - Chindonne, 1995 Vérossaz - Chindonne, 2000 Choëx - Les Cerniers, 2010 Massongex - Les Giettes
- course de côte Monthey - Champéry, de 1967 à 1985 (sauf 74, 79, 81, 82)
- brevets scolaires, 1966-1969, 1981
- étapes du Tour de Romandie à la marche
- championnats suisses sur route ou piste, walking, Tour du Chablais, etc.

Saviez-vous, par exemple, que la première Marche populaire de Terre des Hommes (TDH) s'est déroulée les 20 et 21 septembre 1969 sous l'impulsion du CMM? En 1966, un championnat valaisan de garçons de café et sommelières fut même organisé par le club!

Des médailles et des honneurs

Les premières médailles lors de championnats suisses sont remportées par des marcheurs du CMM dès 1966. Trois ans après sa création, en 1968, les athlètes montheysans dominent les joutes nationales (10 médailles).

Au fil des années, les succès s'enchainent, avec entre autres honneurs, plusieurs titres de champion suisse interclubs: 1966, 1967, 1968, 1969, 1973, 1976, 1978, 1980, 1981, 1982, 1983, 1985, 1990, 1992, 1993, 1994, 1998, 2000, 2004, 2006, 2009.

D'autres victoires collectives sont à relever dans le riche palmarès du CMM, comme la Coupe suisse des écoliers.

Plusieurs membres du CM Monthey ont été honorés par le Mérite sportif de la Ville de Monthey.

La marche a fait, fait et fera partie de la vie sportive de Monthey!

Présidents et membres d'honneur du Club de Marche de Monthey

Liste des présidents et membres d'honneur au 28.03.2015 (PDF 277Ko)

J.G. Sources: statuts (1975) + plaquette des 40 ans du CMM (2005) + swisswalking.org + archives.nouvelliste.ch
(sous réserve)

© Club de Marche de Monthey - CMM | Disclaimer